Le rôle d’un bureau d’études mécaniques

Bureau d’études mécaniques

Moins connu que le bureau d’études, le bureau d’études mécaniques gère tous les projets dédiés au développement d’un produit à partir d’une idée. Les ingénieurs et techniciens ont alors pour mission de calculer, de dimensionner et de proposer au client la solution adéquate.

Les domaines de prédilection

Ils sont nombreux et concernent tous les pans de l’industrie. L’automobile, les sports notamment extérieurs, la robotique, les matériaux de construction, les fournitures de bureau font appel aux compétences des professionnels œuvrant dans les bureaux d’études mécaniques. Mais, on y retrouve aussi les domaines du médical, de l’agroalimentaire et des textiles techniques.

Toutes ces entreprises pratiquent aussi la mécatronique, mélange de mécanique, d’automatique, d’informatique et d’électronique. Concepteurs de système intelligent alliant toutes ces fonctionnalités, les mécatroniciens assurent aussi la maintenance et l’amélioration de systèmes déjà en place.

Mais, qu’il soit technicien ou ingénieur en bureau d’études mécaniques ou spécialisés en mécatronique tout comme TFL Solutions, ils tendent tous à inventer des produits toujours plus techniques, performants et robustes. Ils sont par ailleurs amenés à gérer l’obsolescence d’un produit ou son amélioration.

Le parcours d’une idée

Chacune est traitée de manière identique et commence toujours par une phase d’écoute. Indispensable, cet échange sert à définir et à verbaliser clairement l’idée de base et ses futurs éventuels enjeux. Puis, vient l’étude de la faisabilité. Est-ce techniquement possible ? Est-ce pertinent ? L’idée de base et sa réalisation correspondent-elles au budget alloué ?

Toutes ces questions réglées, le professionnel pourra élaborer un cahier des charges. Document hautement important puisqu’il servira tout au long du projet, de base de travail, voire de contrat entre le bureau d’étude mécanique et le client. Ce document reprend bien sur en détail les objectifs et la finalité du projet, tous les détails techniques, le jour de livraison et la répartition des charges et des missions. Mais, il y est aussi notifié les mesures de sécurité pour les personnes et les biens, les conditions de réalisation du projet, le planning, les conditions particulières telles que la confidentialité et tout ce qui attrait à la tarification. 

Le cahier des charges établi, les plans, notes de calculs, dessins et élaboration du produit peut alors démarrer. Grâce à des techniques de conception assistée par ordinateur et d’imprimante 3 D, le produit prendra petit à petit forme. Sa mise en situation parmi tous les autres éléments composant son environnement pourra être étudiée. Le design, le comportement, le respect des différentes normes, tout peut être vérifié pendant cette phase-là. C’est aussi le moment d’apporter les derniers changements et les améliorations ultimes.

Lorsque le produit a atteint la perfection souhaitée, il peut alors être fabriqué et assemblé avant d’être installé sur le site.

Les outils utilisés

Parmi les techniques employées, l’arrivée du CAO ou conception assistée par ordinateur a changé complètement le travail des dessinateurs. Ils peuvent, en effet, modéliser et évaluer le comportement des matériaux avant même de le fabriquer en réel. Le plus petit composant peut ainsi être positionné parmi tout un circuit visionné alors sur plusieurs couches, en virtuel. Mais, il sert aussi à visionner des câblages complexes par exemple. Le CAO remplit ainsi les fonctions de modélisation, de simulation, de dessins de plans et de manipulation d’objets en 3D.

L’arrivée de l’imprimante 3D, quant à elle, a été une petite révolution dans l’univers des bureaux d’études en général. Cette machine superpose des couches de matières transmises par un fichier 3D selon des procédés définis. Le produit apparaît alors en relief. Les pièces les plus complexes se voient alors décortiquées, l’objet découpé en tranches par le logiciel. Les différentes couches sont ensuite solidifiées grâce au dépôt d’une matière. Noir et blanc, couleurs, plastique, cire, résine tout est envisageable.  

Les progrès de l’informatique et de la visualisation ont ainsi permis aux ingénieurs, techniciens et dessinateurs de bureaux d’études mécaniques de gagner un temps considérable mais aussi d’optimiser plus facilement les projets à réaliser.

Les bureaux d’études mécaniques proposent ainsi à tous les concepteurs de produits un service clé en main. Etude du projet, conception, assemblage, vérifications, production, mise en place sur le site … tout est ainsi pris en main par une équipe d’ingénieur, de techniciens, de dessinateurs et de commerciaux dont le seul but est de créer le produit demandé au mieux et dans la plus grande discrétion.

Guide pratique sur le sertissage de pièces mécaniques
Pourquoi utiliser un logiciel de modélisation 3D ?