Qu’est-ce que le poinçonnage ?

Le poinçonnage

Le travail de découpe des matériaux nécessite généralement une très grande précision. Or, il n’est pas possible d’atteindre ce niveau de précision avec tous les outils ni avec toutes les techniques. Parmi les méthodes pouvant permettre d’arriver à cette qualité de travail, on retrouve le poinçonnage. Vous allez découvrir dans cet article ce qu’est le poinçonnage et l’utilité de cette technique.

Définition du poinçonnage

Le poinçonnage est une technique dont l’application peut varier selon les corps de métiers. Mais de façon générale, on peut dire que le poinçonnage consiste à laisser une marque ou poinçon sur un objet.

Par ailleurs, il se définit aussi comme une perforation réalisée par cisaillage sur un matériau à l’aide d’un poinçon et d’une matrice. Mentionnons que le poinçonnage ne peut être réalisé que sur un contour fermé. De plus, une grande variété de matériaux peuvent être poinçonnés.

Il s’agit entre autres de la fibre vulcanisée, du métal (la tôle), du carton, du textile, du papier ou du plastique. Toutefois, il convient de préciser que ces matériaux doivent généralement se présenter sous la forme de feuille.

Le poinçonnage est utilisé dans différents corps de métiers parmi lesquels on peut citer l’habillage et la maroquinerie, la métallurgie,… Selon vos besoins, le poinçonnage peut donner une forme diverse à vos matériaux. Cette capacité à donner une forme quelconque est liée au couple poinçon-matrice dont vous allez vous servir.

Il est également important de préciser que la partie enlevée suite à cette opération est appelée débouchure. Celle-ci peut-être soit du rebut comme c’est le cas dans la fabrication de tôles perforées, soit une pièce utile (flan) qui servira par la suite à la fabrication d’une autre pièce par emboutissage ou tout autre technique d’usinage.

Pour réaliser une opération de poinçonnage, il faut disposer d’un Système de poinçonnage. C’est un dispositif qui permet de réaliser différentes applications de poinçonnage.

Il existe trois méthodes de poinçonnage :

– Le grignotage. C’est une technique qui permet de découper un contour par de multiples coups de poinçons ;

– Le découpage à la presse. Il consiste à réaliser des découpes de flan en se servant d’outils spéciaux ;

– Le poinçonnage classique. Il consiste à l’enlèvement de matières par la réalisation de trous.

Le poinçon

Le poinçon est un instrument métallique conçu en acier et doté d’une pointe pour percer. Il est composé de différentes parties comme :

– Le corps du poinçon dont la longueur variable permet de monter et de serrer l’outil.

– L’angle de dépouille qui permet de limiter les frottements. Il est de 2 à 3°. Cependant, les outils sur les presses ou les grignoteuses ne possèdent pas d’angle de dépouille.

– La mouche ou téton qui permet de positionner l’outil dans les coups de pointeaux précédemment réalisés.

– La tête porte les arêtes tranchantes.

La matrice

Il s’agit du support d’empreinte du poinçon. La matrice dispose dans son axe d’un trou aux formes et dimensions du poinçon. À cet ensemble, on ajoute un jeu de quelques dixièmes de millimètres. Précisons que le jeu permet de réduire l’effort de poinçonnage et l’écrouissage de la zone poinçonnée.

Avantages et inconvénients du poinçonnage

Comme toute technique, le poinçonnage a des avantages et des inconvénients. Parmi les avantages qu’offre cette technique, on peut relever :

– La rapidité d’exécution dans la réalisation de travaux complexes ;

– Les économies réalisées, car le poinçonnage entraîne une usure moindre des outils et ne nécessite pas un affûtage fréquent ;

– La précision des découpes ;

– La possibilité de former n’importe quel type de trous.

En dépit de ces nombreux avantages, le poinçonnage a quelques inconvénients comme le fait que cette technique est limitée dans les épaisseurs. Il faut également dire que la section minimale du poinçon est aussi limitée.

Technologie de poinçonnage

D’après les procédés de fabrication DIN 8588, le perçage est une séparation mécanique sans coupe de pièces à l’aide d’arêtes de coupe. Il s’agit d’une procédure qui, en plus de permettre la production en grande quantité de pièces métalliques, sert dans le traitement de produits finis ou semi-finis tels que les tôles.

Selon cette procédure, on a trois principaux groupes de perçage : la séparation par coupe avec acier, la coupe avec deux aciers d’approche et le cisaillement.

La séparation avec acier consiste à faire pénétrer un acier en forme de coin dans le matériau afin de le diviser. La coupe avec deux aciers nécessite deux aciers en coin qui vont pénétrer le matériau de part en part.

Enfin, terminons par le cisaillement qui reste le procédé le plus utilisé dans l’industrie. Cela est lié à sa productivité et à sa grande importance commerciale. Cette pratique est divisée en trois principales étapes : la déformation élastique, l’écoulement du plastique et la fissuration.

Le poinçonnage à commande numérique par ordinateur (CNC)

Le poinçonnage CNC est un processus de fabrication de tôle plus moderne et novateur. En effet, le poinçonnage CNC est réalisé par des presses à poinçonner à commande numérique.

La poinçonneuse CNC est l’outil qui permet la réalisation de ces travaux. Elle est programmée pour déplacer une feuille de métal dans différentes directions. Ainsi, cette dernière est positionnée avec précision sous le poinçon et prête à être perforée ou déformée.

Il est également possible de réaliser des perforations de formes en 3D telles que les fossettes, les découpages électriques, les filetages de vis…

Acheter des distributeurs de carburants mobiles pour usage professionnel
Solutions d’air comprimé pour entreprises opérant dans le secteur de la métallurgie