Tout savoir sur le ruban adhésif

ruban adhésif

L’ingénieur Richard Drew a inventé le ruban masquant adhésif en 1925. Il était appelé alors Scotch Tape. Il permettait aux peintres automobiles de ne pas déborder pas lors de leurs travaux. Il en existe aujourd’hui pas moins de 600 types différents.

Aujourd’hui, alors que nous connaissons davantage le ruban adhésif surtout sous le nom de « scotch », son utilisation s’est propagée de partout. Le ruban adhésif est devenu un terme général désignant des matériaux de support adhésifs en forme de bande, souvent constitués de films plastiques. 

Afin d’y voir plus clair dans les différents types de rubans adhésifs, voici un aperçu de quelques uns des principaux types.

Ruban adhésif double face

Il se cache derrière les fixations d’un miroir ou d’un tapis ou derrière un tableau. Ce n’est pas un espion, mais un ruban adhésif double face. C‘est le plus connu  des rubans adhésif, avec le ruban de masquage.

Le ruban adhésif double face est composé d’un protecteur et d’un système adhésif, avec ou sans support. Le support, lorsqu’il existe, peut être en mousse pour les surfaces rugueuses, ou plus fin. Le protecteur quant à lui permet de protéger le système adhésif. Ce dernier est utilisé en fonction du type de surface, du matériau à fixer, ou de la longévité voulue de la fixation.

Le ruban adhésif double face est idéal pour assembler deux éléments. La couche adhésive se pose sur les deux côtés du support. Il est utilisé pour les applications industrielles et grand public. On l’utilise par exemple pour les voitures ou les appareils électroniques, afin de maintenir les éléments en place pendant toute la durée de vie du produit. Il permet aussi de fixer définitivement un miroir par exemple.

Différents types de ruban adhésif double face existent : à transfert d’adhésif, enlevables et repositionnables, en mousse acrylique…

Ruban de masquage

C’est le compagnon de bon nombre de peintres. Très prisé par eux, le ruban de masquage est particulièrement pertinent pour les travaux à pulvérisation de peinture. Il laisse la surface intacte une fois enlevé. Il est en plus souple, maniable et peut se couper aisément avec la main.

On distingue parmi les rubans de masquage le ruban de masquage en papier crêpé. Souvent de couleur blanc ou crème, celui-ci convient parfaitement aux petits travaux de masquage. Il peut s’utiliser sur les bandes des fenêtres par exemple. Notons qu’il est nécessaire de le retirer immédiatement après la peinture pour faciliter sa dépose.

Il existe également par exemple le ruban de masquage avec feuille. La feuille de couverture est attachée au ruban, de sorte qu’il est plus aisé couvrir tout le mur.  Ce type de ruban adhésif convient pour masquer les murs, les fenêtres ou les meubles d’intérieur. 

Ruban adhésif simple face

 « Cousin » du ruban adhésif double face, la version simple face sert essentiellement pour des solutions d’emballage.

Le ruban adhésif simple face est constitué d’un support enduit d’une masse adhésive. Comme son nom l’indique, il ne colle que d’un seul côté. L’autre face est protégée par un « support ». Celui-ci peut être fabriqué à partir de différents matériaux. Le système adhésif de son côté peut être composé à partir de différentes matières, comme du caoutchouc, de l’acrylate ou de la colle silicone.

Les différentes combinaisons d’un support avec un adhésif déterminent l’application du ruban. Il permet par exemple en version personnalisée de communiquer sur les marques. En version plomb, il est principalement utilisé en galvanoplastie, qui indique la méthode de traitement de surface par électrolyse. Différentes gammes de ruban adhésif simple face existent : d’isolation, anti-vibratoire, antidérapant, anti-adhérents, de signalisation, toilé…

Ruban électrique

C’est un indispensable pour les travaux d’électricité. Le ruban électrique permet en effet d’isoler éclectiquement les joints et les réparations. C’est ainsi le seul ruban autorisé pour les lignes conductrices de courant. En effet, alors que d’autres rubans adhésifs ont une conductivité, le ruban isolant n’est pas conducteur et est donc le plus sûr.  

Il est nécessaire de savoir, cependant, que le ruban isolant ne doit pas être utilisé uniquement pour l’isolation elle-même. Ce ruban isolant est par exemple souvent utilisé lorsque les lignes conductrices de courant quand l’isolation en caoutchouc est endommagées. Or, la résistance mécanique du ruban isolant n’est pas suffisante pour le dénudage en toute sécurité des lignes électriques. Il ne doit pas être posé seul pour permettre une bonne isolation.

On distingue parmi les rubans électriques les rubans vinyle, élastomère, de construction, antistatique, conducteur de blindage, polyester et les rubans magnétiques.

Autres types de rubans adhésifs : rubans d’emballage, de protection, d’assemblage, toilé, en silicone…

Il existe à côté des ces rubans adhésifs d’autres types : les rubans d’emballage, de protection, d’assemblage, toilé, silicone, les rubans à transfert d’adhésif, les rubans adhésifs tissé ou non…. Leur pouvoir adhésif varie en fonction du type de colle notamment. L’usage change par rapport au type de colle et à la matière utilisée.

Quelles matières peut on découper avec un laser ?
Comment choisir un PC industriel ?