L’efficacité énergétique, une question de choix stratégique

efficacité énergétique

Ces dernières années, on a beaucoup parlé d’efficacité énergétique, mais on ne sait pas toujours ce que cela signifie exactement. Pourtant, savoir ce que signifie l’efficacité énergétique est le premier pas vers une plus grande prise de conscience, vers une compréhension réelle de la manière de réduire le gaspillage d’énergie et de ce qu’il faut faire pour rendre votre maison plus écologique et durable. Dans cet article, vous trouverez une définition claire et simple de l’efficacité énergétique pour vous aider à mieux comprendre ce qu’est ce processus et les avantages qu’il offre. Vous verrez également comment l’efficacité énergétique est calculée, quels travaux peuvent être effectués pour réaliser des économies d’énergie importantes et quels sont les avantages disponibles pour réduire l’empreinte carbone de votre maison.

Efficacité énergétique : c’est quoi exactement ?

L’efficacité énergétique est l’optimisation de la consommation d’énergie, un résultat à atteindre par le biais d’un système vertueux qui permet une bonne relation entre l’énergie utilisée et l’efficacité obtenue par celle-ci. D’autre part, l’efficacité énergétique est directement proportionnelle aux économies d’énergie, car plus un bâtiment est efficace, moins il faudra d’énergie pour les différentes activités. Évidemment, ce processus n’est pas seulement appliqué dans le secteur résidentiel, mais dans tous les contextes où la consommation d’énergie a lieu. Cependant, le secteur du bâtiment est le plus important pour l’efficacité énergétique. Selon la Commission européenne, les bâtiments produisent 36 % des émissions de gaz à effet de serre de l’Europe et consomment 40 % de son énergie. Ce n’est pas un hasard si l’un des objectifs de l’UE est d’améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments. L’objectif fixé par l’Union européenne est assez ambitieux puisqu’il prévoit la réalisation de la neutralité climatique d’ici 2050, pour laquelle il est essentiel de rendre les bâtiments publics et privés plus efficaces et moins énergivores. Rendez-vous sur ce site si vous voulez trouver un expert en installations radiatives ou bien des solutions industrielles pour l’efficacité énergétique.

Comment calculer l’efficacité énergétique

Tout projet d’efficacité énergétique nécessite une étude de faisabilité afin de calculer les économies d’énergie qui peuvent être réalisées. Cela implique une analyse technique approfondie par des professionnels qualifiés, qui doivent évaluer l’efficacité énergétique de la maison et comprendre comment réduire le gaspillage et les émissions de carbone. Ce processus conduit également au calcul de la classe énergétique des bâtiments, un système qui permet d’établir le niveau d’efficacité énergétique d’une propriété selon des normes communes. Les classes vont de A4, la meilleure et la plus efficace, à G, la pire en termes de consommation énergétique inefficace et d’émissions directes et indirectes de gaz à effet de serre. La détermination de la classe énergétique permet la création de l’APE, le certificat de performance énergétique, document indispensable pour bénéficier des subventions publiques pour les travaux d’efficacité énergétique. Dans ce cas, l’efficacité d’un bâtiment dans sa dimension énergétique est calculée en tenant compte des aspects suivants : les types de systèmes de climatisation d’hiver et d’été ; l’utilisation d’énergies radiative ; le niveau d’isolation thermique de la maison ; les besoins énergétiques du bâtiment ; les matériaux utilisés pour les fenêtres et les portes ; type d’éclairage intérieur.

Que sont les mesures d’efficacité énergétique ?

Les mesures d’efficacité énergétique sont les travaux qui réduisent la consommation et augmentent l’efficacité énergétique du bien, c’est-à-dire les travaux qui permettent de mieux utiliser l’énergie dans le logement. En pratique, une maison plus économe en énergie assure un confort durable, car il faut moins d’énergie pour répondre à ses besoins énergétiques. Voici les principales mesures d’efficacité énergétique : des travaux visant à augmenter l’isolation thermique, tels que l’installation d’un revêtement thermique intérieur ou extérieur pour réduire les pertes thermiques du bâtiment ; le remplacement du système de climatisation hivernal par un système à haut rendement, tel qu’une chaudière à condensation, une pompe à chaleur ou un système hybride ; installation d’un système photovoltaïque pour la production d’électricité verte, afin de réduire les coûts de la facture et les émissions de CO2 (si cela n’est pas possible, une fourniture d’énergie verte peut être activée sur le marché libre) ; intégration du solaire thermique pour la production d’eau chaude sanitaire de manière écologique, sans utiliser de combustibles fossiles comme le gaz pour alimenter le chauffe-eau classique ; remplacement des sources lumineuses par des lampes LED à faible consommation, capables de garantir un impact environnemental moindre et une diminution de la consommation d’énergie ; le remplacement des cadres de fenêtres par des fenêtres présentant un niveau d’isolation thermique plus élevé, afin de réduire le gaspillage d’énergie et d’optimiser l’efficacité du chauffage.

Efficacité énergétique : avantages et bénéfices

Investir dans l’efficacité énergétique offre des avantages importants. Tout d’abord, vous pouvez rendre votre maison moins énergivore, en réduisant les émissions de gaz à effet de serre pour diminuer votre empreinte carbone et respecter l’environnement. En outre, les coûts énergétiques peuvent être réduits, ce qui permet de réaliser des économies importantes sur les factures d’électricité et de gaz. De même, un bien à haute classe énergétique acquiert une valeur commerciale plus élevée, devenant plus facile à revendre à un prix de marché plus élevé ou à louer à un loyer plus élevé. L’efficacité énergétique peut également améliorer la qualité de l’air intérieur en réduisant la présence de polluants produits, par exemple, par une chaudière à gaz traditionnelle.

La prévention des risques d’incendie en milieu industriel
Le thermoformage forte épaisseur : une technique de pointe